DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE MAÏS : LANCEMENT DU PROJET RECMA-BF POUR UN MAÏS BURKINABÉ DE QUALITÉ ET PLUS COMPÉTITIF

Le Ministère du commerce, de l'industrie et de l'artisanat à travers l'Unité nationale de mise en œuvre du Cadre Intégré Renforcé (UNMO-CIR) a procédé au lancement du Projet de Réduction de la Contamination du Maïs et sous-produits à base du Maïs par les Aflatoxines au Burkina Faso (ReCMA), le lundi 29 juillet 2019 à Ouagadougou, sous la présidence du Directeur de Cabinet, Joseph Zerbo, représentant le Ministre du Commerce de l'industrie et de l'artisanat.

L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration de la sécurité sanitaire, l’accès aux marchés locaux, régionaux et internationaux, l’accroissement des revenus des petits producteurs et la protection de la santé des consommateurs à travers l’utilisation et la promotion des bonnes pratiques agricoles.

D’un coût total de quatre cents soixante-cinq millions deux cents vingt-quatre mille cent de franc CFA (465 224 100 F), le projet est financé par le Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) à 64,36%. Il a bénéficié de l’assistance technique du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) à hauteur de 6,99% et la contribution en nature de la Confédération Paysanne du Faso (CPF) à 8,63%. La contrepartie de l'État est estimée à 20%.

Le projet ReCMA-BF a été initié par la Confédération Paysanne du Faso et placée sous la tutelle technique du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Ainsi il sera mis en œuvre par l’Unité Nationale de mise en Œuvre du Cadre Intégré Renforcé (UNMO-CIR) en collaboration avec la Confédération paysanne du Faso (CPF) et la Direction de la Protection des Végétaux et du Conditionnement (DPVC) du Ministère en charge de l’agriculture.

Images en annexe

lancementprojetReCMA-BFduCIR02  lancementprojetReCMA-BFduCIR03

lancementprojetReCMA-BFduCIR04  lancementprojetReCMA-BFduCIR05